Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 13:55

 HOU 2534

 

Au-delà de cette possibilité d’espace, de sérénité,

il y a cette limite de l’océan ou d’un rivage, d’une terre vierge, d’un mirage.

Je ne pouvais pas être au plus près de ma liberté, la sentir sur mes joues, sur mes lèvres, effleurer son écume. Je me trouve aux portes, aux origines du voyage.

L’infini est ici et les cris des goélands me rappellent ce que j’étais et ce que je suis à nouveau, là, maintenant.

Nulle part ailleurs, je ne me trouverai aussi vivant, accompagné, en sécurité, en paix que seul, sur une plage.

Au-delà d’une peinture, d’une impossible répétition,

il y a le désir, l’obsession de revenir louer la saveur, les couleurs, l’interprétation fugace d’une éternité,

saisir un mouvement, un silence, une lumière, l’évidence d’un instant d’océan, d’une rencontre unique.

 

GF 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by G.F - dans Bio-Galeries
commenter cet article

commentaires

Yan Ikx 31/10/2014 11:49


Bonjour,


Je viens de voir vos toiles et lorsque je pense que je serais exposant à vos côtés rue Baudrairie à Vitré, j'ai de sérieux doutes sur ma "production"...


Quoiqu'il en soit, il faut oser !


Je crois que Sénèque disait: "la peinture doit toujours relever de l'improvistion" (ou quelque chose de ce genre, de mémoire..)


Si vous avez un mail ou si vous allez sur ma page FB (yan ikx), n'hésitez pas à me rassurer ou bien à me dire: non, non, non ! Mieux vaut pas exposer...


Cordialement


Yan


Au fait, je suis originaire de Vitré.

Hervé 15/12/2010 16:40



Que c'est beau, je ne désepeère pas un jour en pendre un, autour d'un clou attaché par une corde et le coller au mur ! .... le tableau , bien évidemment.


On m'a récemment rapporté des louanges sur la Bretagne, je lutte, je lutte contre mes a priori sur ce coin de France que je hais prodigieusement, mais quand on voit ce que cela t'inspire, tout
ceci doit être vrai.


Je m'engage donc à te pourrir le vie durant quelques jours, brefs !  je l'espère, mais l'idée de me rendre en Bretagne, où deux invitations, désormais me sont faites me terrifient
d'avance.


Très respectueusement, un fan prêt à payer pour te débarrasser d'un tableau que tu accepterais de me vendre, et dont je serai fier de dire : '' je connais ce gars, m'explique pas pourquoi, mais
j'aime ce qu'il fait, y compris quand il écrit, bourré de talent ce type ''.


Hervé



G.F 04/01/2011 12:07



Merci RV. Je prends connaissance tardivement de ce message d’amour et t’invite à venir le prouver concrètement cet hiver, lorsque que les petits chemins côtiers revêtent leurs
étoffes de boue juteuse, que les plages s’offrent, désertes et sauvages, aux baisers d’un embrun insolent et divin.



danybrod 22/11/2010 23:14



...


Et dès lors, je me suis baigné dans le Poème
De la Mer, infusé d'astres, et lactescent,
Dévorant les azurs verts ; où, flottaison blême
Et ravie, un noyé pensif parfois descend ;

Où, teignant tout à coup les bleuités, délires
Et rythmes lents sous les rutilements du jour,
Plus fortes que l'alcool, plus vastes que nos lyres,
Fermentent les rousseurs amères de l'amour !

Je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes
Et les ressacs et les courants : je sais le soir,
L'Aube exaltée ainsi qu'un peuple de colombes,
Et j'ai vu quelquefois ce que l'homme a cru voir !

J'ai vu le soleil bas, taché d'horreurs mystiques,
Illuminant de longs figements violets,
Pareils à des acteurs de drames très antiques
Les flots roulant au loin leurs frissons de volets !


...


extrait de Rimbaud : le bateau ivre


 


J'ai tout de suite pensé à ce poème en voyant tes toiles sublimes


 


Bisous de MOI et à bientôt alors ???



François Boussuge 22/11/2010 22:54



wouaou...magnifiques ambiances.



Kevin 22/11/2010 22:32



On pourrait presque voir débarquer par cet océan d'hiver, les créatures morbides qui elles s'éveilleraient.



G.F 22/11/2010 22:48



Chut ... fallait pas l'dire



06 40 13 75 65